Les protheses mammaires en silicone font-elles desormais partie du passe?

Image

Pourquoi implanter dans l’organisme des prothèses remplies de silicone, avec toutes les récentes controverses dont elles ont fait l’objet, pour la reconstruction mammaire après ablation chirurgicale d’un cancer du sein ou pour l’augmentation mammaire dans un but purement esthétique, alors que l’on peut utiliser notre propre excédant de tissu adipeux à la place?

C’est précisément ce que les spécialistes en chirurgie plastique et reconstructive ont voulu faire depuis de nombreuses années, mais aujourd’hui la possibilité de pouvoir réaliser cet objectif marque le début d’une ère totalement nouvelle pour la chirurgie plastique régénératrice. La technique du lipofilling (remplissage par la graisse) est aujourd’hui utilisée par un nombre croissant de chirurgiens plasticiens dans le monde entier pour toute une série d’applications esthétiques ou en reconstruction.

Elle consiste en une lipoaspiration de petites quantités de tissu adipeux du patient pour les réinjecter ensuite, après purification, à l’endroit que l’on traite. En dépit d’un recours de plus en plus fréquent à ces techniques, des améliorations qui y ont été apportées et de tous les avantages associés à l’utilisation du tissu adipeux autologue (propre au patient) comme la suppression de la nécessité d’administrer des immunosuppresseurs, un problème subsiste : jusqu’à 60% du tissu adipeux transféré est résorbé dans un délai de six à douze mois après implantation.

L’une des raisons principales de ce phénomène est l’absence d’irrigation sanguine du greffon adipeux, c’est pourquoi l’étude de la croissance des vaisseaux sanguins (néo-angiogenèse) est aujourd’hui un domaine de recherche essentiel.

La recherche a notamment permis de monter que le tissu adipeux contient l’une des sources les plus abondantes et les plus aisément accessibles de cellules souches adultes du patient. Ces cellules, une fois isolées, purifiées, puis concentrées par des technologies modernes, peuvent être mélangées au greffon de tissu adipeux. Elles favorisent alors le processus de croissance de nouveaux vaisseaux sanguins et permettent ainsi d’optimiser la survie du greffon.

« Il est difficile de prédire dans combien de temps exactement aura lieu cette nouvelle et importante révolution dans le domaine du remplacement tissulaire mais nous nous en approchons chaque jour. Nous attendons en effet depuis de nombreuses années d’élucider le secret de la néo-angiogenèse, et lorsque nous serons en mesure de le faire, les portes menant à la création de greffes de tissu adipeux autologue seront grandes ouvertes. Réaliser ce simple objectif marquera le début d’une ère totalement nouvelle dans le domaine de la transplantation tissulaire. », affirme le Professeur Phillip Blondeel, spécialiste en chirurgie plastique et reconstructive et président du forum du G20 pour la chirurgie plastique et régénératrice, qui se tiendra à Montreux, en Suisse, les 3 et 4 septembre prochains.

Le forum du G20 (www.G20regenerativeplasticsurgery.com) réunit les principaux chirurgiens et chercheurs du monde entier pour faire le point sur l’état actuel des connaissances et mettre en place des collaborations entre la pratique clinique et la recherche scientifique. Cette démarche permettra d’accélérer l’adoption des avancées de la recherche dans la pratique clinique.

« Au terme de cette réunion, nous aurons une idée plus claire du temps qu’il faudra encore pour déchiffrer le secret des processus de signalisation cellulaire qui interviennent dans la stabilisation des greffes de tissu adipeux. », déclare Michael Joos, directeur de groupe chez Avance Medical, une société européenne spécialisée en technologie cellulaire, principal promoteur de cet événement, « et nous sommes fiers de collaborer avec l’équipe visionnaire dirigée par le Dr Adrian Heini à la clinique La Prairie, qui hébergera cet important événement. »

A PDF of this release is available here.

Notes to Editors: Interviews possible to arrange by phone on the evening of 4th September at Clinic la Prairie, Montreux, Switzerland at 18h00 Please contact Michael Joos. G20 Forum for Regenerative Plastic Surgery, Clinic La Prairie, Montreux, Switzerland Date: 3 & 4 September 2012 Contact: Michael Joos, Group CEO of Avance Medical By: Avance Medical Michael@avancemedical.com Tel. (m) +41 78 871 2068

Supporting information:

Professor Phillip Blondeel University of Gent, Belgium Clinic La Prairie, Montreux, Switzerland G20 Meeting Chairman; Phillip Blondeel is Professor of Plastic & Reconstructive Surgery, University of Gent, Belgium, pioneer in free flap and total face transplant surgery, founder Beautiful ABC. More information on CV: http://users.ugent.be/~pblondee/NewFiles/ifCV.html

Contact: Phillip.Blondeel@ugent.be Tel. (m) +41 432 0183 Avance Medical (Sarl), www.avancemedical.com , Clinic La Prairie www.laprairie.ch

Background information to clinical procedure and status of current research:

1. Autologous Fat Grafting to the Breast and Adipose-derived Stem Cells Chapter: Surgery: Procedures © Blue Cross and Blue Shield of Montana https://www.bcbsmt.com/MedReview/Policies/AutologousFat%20GraftingBreastAdiposeStemCell/v101.aspx

2. 2. Understanding Adipose-derived Stromal Vascular Fraction (AD-SVF) Cell Biology and Use on the Basis of Cellular, Chemical, Structural and Paracrine Components: A Concise Review Robert W. Alexander, MD, DMD, FICS http://www.journalofprolotherapy.com/pdfs/volume_04/volume_04_01_adipose_cell_biology.pdf

Attendees: see full list of attendees and bios by clicking here.

All Attendees: http://www.g20regenerativeplasticsurgery.com/2012